L’aromathérapie :

Par définition est l’utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes (essences et huiles essentielles). Cela la différencie de la Phytothérapie qui fait usage d’une plante dans sa globalité ( des feuilles tiges au sommités fleuries).

On utilise  les huiles essentielles sous forme d’onction , de crème ou de lotion (mélange d’huile dans de l’eau )pour l’usage externe. on peut aussi les diluer dans du miel ou dans de l’huile alimentaire ou simplement sur un support neutre pour l’assimilation par voie orale. On peut aussi trouver des gélules les « Oléocaps » de Pranarom distribuée en pharmacie, ou faire préparer ses propres gélules, voir même des suppositoires par son pharmacien.

Les propriétés des H.E sont multiples :

  • anti-infectieuses
  • antimycotiques
  • anti-parasitaires
  • anti-inflammatoires
  • anticatarrhales
  • anti-histaminiques
  • antispasmodiques
  • antalgiques, analgésiques et anesthésiques
  • calmantes, hypnotiques et anxiolytiques
  • anticoagulantes
  • antihématomes (HE d’hélichryse italienne),
  • propriétés digestives
  • antitoxiques
  • stimulantes ou apaisantes

Et encore beaucoup d’autres propriétés non énumérés ici …. Il est certain que vous trouverez l’huile essentielle qui corresponds à votre problème ,  soyez tout de même vigilant et bien conseillés car leur utilisation reste complexe et il ne faut pas croire que parce qu’elles sont naturelles elles sont inoffensives, il existe comme dans toute prescription des effets indésirables existants.

Il faut savoir qu’en France, comme dans l’union européenne , ni la vente des huiles essentielles, ni la pratique de l’aromathérapie ne sont règlementées. Il est par conséquent plus judicieux d’acheter ses H.E en pharmacie et de faire appel à des personnes compétentes dans ce domaine.


Toxicité et effets indésirables des Huiles essentielles :

L’aromathérapie n’est pas une médecine douce,  elle est à l’origine d’effets très puissants sur l’organisme qui par conséquent comme toutes thérapies peuvent avoir des effets plus ou moins génants ou indésirables.

Si vous en faite une utilisation correcte et dans de bonnes conditions les huiles essentielles ne seront pas pour autant nocives ou toxiques, les effets toxiques sont constatées qu’à une dose trop élevée .

Il est donc primordial de demander conseil à votre pharmacien, praticien ou aromathérapeute quand vous êtes hésitant sur une posologie ou utilisation des huiles essentielles.

Le bonne dose permettra d’obtenir l’efficacité requise pour traiter la pathologie et, d’autre part, sera la garante d’un traitement efficace en toute sérénité.

Les sujets sensibles seront :

  • les femmes enceintes ou allaitantes,
  • les nourrissons et les enfants de moins de 6 ans,
  • les sujets épileptiques, les sujets concernés par un antécédent de cancer hormono-dépendant

Il faut garder à l’esprit que «l’auto-médicamentation par les huiles essentielles» présente des risques.