Les meilleurs techniques pour arreter de fumer en 2021


Les meilleurs techniques pour arreter de fumer en 2021

Une chose est de vouloir abandonner la cigarette, une autre est de trouver la méthode adéquate pour y arriver. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé ou OMS, les avantages de l'arrêt du tabac sont assez nombreux. Ils vont entre autres de la diminution de la pression sanguine et du rythme cardiaque à l'amélioration des fonctions respiratoires et pulmonaires. En 2020, plus de 8 millions de personnes sont mortes de ce fléau. Afin que ce nombre connaisse une baisse drastique en 2021, voici les meilleures techniques pour arrêter de fumer.

Les méthodes pharmaceutiques

Les méthodes pharmaceutiques pour arrêter de fumer en 2021 se déclinent en substituts nicotiniques. Certains d'entre eux peuvent être obtenus sans ordonnance en pharmacie.

Le Bupropion ou Zyban

Le Zyban est un anti-dépresseur qui agit directement sur les neurotransmetteurs de la nicotine. Le traitement a lieu sur deux mois et ce médicament n'est disponible que sur prescription médicale. Il n'est pas remboursé par les services sociaux et coûte un peu moins de 100 euros. Les effets secondaires que le fumeur pourrait subir en l'utilisant sont les cauchemars, les insomnies, des réactions allergiques et le manque d'énergie.

La varenicline et le champix

La vareclinine est une molécule nouvellement développée par les chercheurs pour aider les fumeurs à arrêter la cigarette. Elle cible les récepteurs de nicotine. Une étude menée sur 2.000 personnes a fourni des résultats plus ou moins satisfaisants. 44 % d'entre elles ont pu déposer la cigarette après un traitement de 12 semaines. Quant au champix, il est l'un des nombreux dérivés de la varenicline. Il a pour mission de bloquer les récepteurs et d'empêcher chez le fumeur, la sensation du manque de nicotine.

Le patch et les substituts par voie orale

Le patch est un autocollant qui procède à la diffusion de la nicotine dans le sang du fumeur. Progressivement, celui-ci devient de moins en moins dépendant de cette substance. Il doit être collé au corps, et à différents endroits en une journée, pour éviter des réactions cutanées. Les substituts par voie orale pourraient également être adoptées comme techniques pour arrêter de fumer. Il s'agit des gommes à mâcher, de l'inhalateur, des pastilles sublinguales et bien évidemment, de la cigarette électronique.

L'hypnose

L'hypnose est une technique d'endormissement utilisée par des spécialistes en la matière pour changer l'état de conscience d'une personne. Souvent utilisée pour déstresser et pour se débarrasser de certaines maladies, l'hypnose continue de faire ses preuves contre le tabac.

En effet, lorsque vous décidez de passer par cette technique pour arrêter de fumer, une action sera alors exercée sur votre volonté à fumer. Les exercices pratiqués sur vous par l'hypnotiseur serviront à réduire chez vous l'envie de fumer. Dans le même temps, votre volonté de vous concentrer sur un traitement pour arrêter le tabac, sera accentuée.

Le psychiatre Herbert Spiegel a mis sur pied trois propositions à faire au fumeur au cours de ses séances d'hypnose. Dans un premier temps, il doit lui être notifié que la fumée est malsaine pour son corps. Ensuite, il lui sera répété à maintes reprises que son corps doit être protégé de cette fumée. Enfin, il sera amené à considérer qu'il est bel et bien possible, et d'ailleurs très agréable, de vivre sans cigarette.

Les méthodes douces

Pratiquées sur le fumeur, les méthodes douces visent à lui faire ressentir des sensations autres que celles qu'il ressent lorsqu'il fume. Ce sont :

  • l'homéopathie,
  • l'auriculothérapie
  • et l'acupuncture.

Les techniques homéopathiques pourraient lui être indiquées par un pharmacien. Elles sont mieux adaptées aux petits fumeurs et elles les aident à lutter contre le manque, la frustration et la nervosité. Quant à la méthode de l'auriculothérapie, elle va consister en des poses d'objets sur des points précis de l'oreille du fumeur. Ce sont très souvent des aiguilles, mais parfois, une agrafe ou un fil de nylon est utilisé. Le traitement se fait sur environ 3 semaines et les résultats se font paraître au plus vite. Les symptômes du manque ne sont plus ressentis, encore moins l'envie de prendre une cigarette.

L'acupuncture est la technique la plus connue et d'ailleurs, la plus utilisée pour arrêter de fumer. Ce système thérapeutique vieux de plusieurs années agit sur les points énergétiques du fumeur. Des aiguilles sont placées un peu partout sur son corps pour le soulager de ses tensions et des symptômes du manque. Pour qu'elle soit réussie, l'acupuncture doit être accompagnée par l'utilisation de substituts.

Les thérapies cognitives et comportementales et les phrases pour arrêter de fumer

Les TCC sont une approche très récente introduite en psychologie. Grâce à elles, les automatismes du fumeur sont modifiés. Sa motivation est renforcée et ses pensées négatives sont transformées. Il parvient très facilement à mettre lui-même sur pied des stratégies pour résister à l'envie de fumer. Les TCC se déroulent souvent en groupe, mais elles peuvent être conduites individuellement sur le fumeur.

Elles sont d'ailleurs reliées à la technique qui consiste pour ce dernier à se répéter des phrases encourageantes. Celles-ci ne doivent comporter aucune négation, elles ne doivent découler que de pensées positives. Elles ne doivent pas non plus traduire de l'inquiétude, elles doivent être très rassurantes.

le fumeur doit manifester de la bienveillance envers sa propre personne : il doit éviter de s'auto-flageller.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *